AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A LIRE ± contexte.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Liqin Feng
build your hopes up like a tower.
avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 15/01/2016
Pseudo : maknae, minh.
Id details : park jinyoung (got7) © julie.
Age : twenty-six y.o.
Status : she just called off their engagement.
Abilities : telekinesis + unknown.
Code Name : rhaegar.
Allegiance :
89 / 10089 / 100
Class :
30 / 10030 / 100


FEAR, GUTS AND WISDOM.
Quote:
Deadpool:
Availability:

MessageSujet: A LIRE ± contexte.   Dim 17 Jan - 23:30




✤ ✤ the stains come alive where the paint has gone dry
( gallagersquad © tumblr / contexte par maknae )

2015. Vautré dans son fauteuil moisi, coincé dans son deux-pièces au fin fond de Brooklyn, Ker Noru, auteur de misère tirait un coup de sa cigarette face à son écran. Il songeait à tout et à rien, aux mots qu'il allait taper, aux phrases qu'il allait formuler. Il réfléchissait longuement à comment, lui, un auteur qu'on définissait comme "tout droit sorti des chiottes" allait convaincre le monde entier de ce qu'il avait vécu. De cette enquête qu'il avait menée pendant plus de dix ans de sa vie en ayant mis de côté amour, amis, argent, famille et en se nourrissant uniquement d'illusions et d'adrénaline. Se redressant, il avança difficilement le bras vers la canette de bière posée sur able avant de se rendre compte qu'elle était vide. Il lâcha un juron tout en balançant le cadavre du Budweiser contre le mur. Tant pis, il allait rédiger tout ça dans une sobriété morbide.  

1999. Pensacola ville aux allures d’îlot située dans le comté de Escambia en pleine Floride américaine. Elle aurait pu rester cette bourgade trop plaisante pour les touristes et d'un calme plat pour les habitants mais ce n'était pas le cas. Pas le cas depuis maintenant une dizaine d'années, pas le cas depuis qu'en 1984, les gangs avaient pris le dessus sur la métropole. Enfin, pouvait-on vraiment les définir de gang? Oui, ils martyrisaient tout le monde avec leurs groupes, leurs cris, leur violence. Je n'avais jamais vu ça, moi Ker Noru, natif de New York, envolé vers cette Floride m'imaginant un paradis sur terre ; atterrissant dans cette ville de quincaillerie. J'avais songé à partir, à retourner chez moi. Seulement, cette nuit-là, en marchant dans cette infâme rue, j'avais été le témoin d'une scène improbable. Un règlement de compte. J'avais 23 ans, j'étais naïf, j'avais soif d'aventure et je me disais que jamais j'allais me faire prendre. J'avais observé attentivement la scène, cette ridicule opposition entre ceux qu'on appelait comme des cons les Bolt et les Crimson. Pitoyable, vraiment, qui avait décidé de ces noms dégueulasses? mais bon sang, vu ce que j'avais vu après, j'avais immédiatement regretté d'avoir pensé une chose pareille. Ils portaient bien ces surnoms. Parce qu'à ce moment-là, j'en étais sur; vraiment sur, celui que j'avais défini comme leader de la bande des bolt venait d'électrocuter l'autre. Comme ça. Avec ses mains, ses propres mains ! Ses putains de mains! Je me souviens avoir frotté mes yeux comme un fou, comme un dingue qui avait trop bu. Je pensais que c'était un mon imagination jusqu'à ce que l'autre, chez les Crimson, ne foute le feu à toute la rue avant de disparaître. Croyez-moi, s'il-vous-plait, croyez-moi. Je n'avais rien pris ce jour-là, ne serait-ce qu'une goûte d'alcool, pas de pilule, rien!  La suite, j'en ai eu des frissons. Je n'oublierai jamais ce visage, cet horrible visage qui était apparu devant moi et puis le néant.


Bienvenue à Pensacola, ville connue pour sa plage, autrefois paisible qui vers la fin des années 80 connut un revirement de situation totale. Un taux de criminalité augmentant sans crier gare, un chiffre noir jamais aussi élevé, on avait trouvé qu'une seule explication : les gangs. Ils avaient pris le dessus sur entièreté de la ville, beaucoup se demandaient comment tandis que d'autres connaissaient parfaitement la réponse. Il y avait plus que cela. Plus qu'une histoire de territoire, plus que des armes. Et puis, parmi les noms Crimson, Bolt et Emerald, on citait aussi Havok. Quatre termes qui peuvent sembler anodins pour la majorité mais qui forment, à eux-seuls, un monde à part entière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canvasofhell.forumactif.be
 
A LIRE ± contexte.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lire sa bougie
» Lire de la philosophie ^^
» Porte-carte [lire la feuille de route]
» Pour ceux qui ne le savent pas, merci de lire le 1er message.
» Une galerie photo pour vous, lire ce qui suit !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: I - THERE'S NO TURNING BACK. :: Unbroken ones-
Sauter vers: